Pour en savoir plus

Le maraîchage et l’arboriculture fruitière sont nos activités principales

La Permaculture et l’agroécologie inspirent notre philosophie et nos méthodes de travail. Nous visons l’agradation des sols, c’est-à-dire l'enrichissement des terres de culture en culture, de saison en saison grâce à une vie du sol diversifiée car respectée. En pratique, le sol n’est jamais laissé nu : il a en permanence une couverture végétale, d’abord par les cultures elles-mêmes, mais également par un paillage de végétaux divers. Il s’agit de copier un modèle qui fonctionne à merveille… la forêt ! La présence de végétaux ligneux, comme les arbres et les arbustes des haies, nous aide à garder de l’humidité au sol tout en évitant l’érosion, de l’abriter du vent et du surplus de soleil. Ils enrichissent la terre par leur feuillage tombé et par leurs longues racines qui remontent des minéraux des profondeurs, et en prime ils nous stockent du carbone.

Il va sans dire que les produits de synthèse n’ont pas leur place dans nos cultures et sur nos sols, ni même le cuivre qui est pourtant encore accepté dans le cahier de charge biologique. Nous collaborons avec notre environnement, nous profitons de l’appétit des insectes auxiliaires qui dévorent les nuisibles, et des bienfaits de végétaux qui par leur parfum camouflent la présence de certains légumes aux ravageurs… Dans notre pharmacie se trouve entre autres des purins d’orties et de consoude, des décoctions de prêle et de marjolaine.

Nous voulons réaliser une production végétale et par la suite animale de qualité, et cela pour le plus grand bien des terres et de tous leurs habitants... Le circuit très court est notre ambition. Eviter les emballages, recycler ce qui est possible : des petits pas dans une transition nécessaire. Notre objectif et de nourrir les habitants des villages autour de nos terres : Habergy, Battincourt, Udange, Bébange, Guelff, Rachecourt... Par notre projet, nous aimerions également créer des liens de solidarité et contribuer à ressouder la communauté locale.

Le jardinier

Luc, le jardinier-éleveur, s’intéresse particulièrement aux arbres fruitiers, aux arbres têtards et aux haies. Il a conçu et planté le verger variétal de Habergy (BE) en créant un biotope où grouille la vie et qui accueille depuis cette année les planches de maraîchage. L’automne arrivé, Luc part tailler et soigner les vergers et jardins fruitiers dans la grande région.

Durant la première année du magazine L’esprit Jardin, il a collaboré comme rédacteur des rubriques « Arboriculture fruitière » et « Permaculture ». Il donne des conférences et des formations autour de ses sujets de prédilection. Depuis 2018, Luc enseigne le maraîchage biologique à l’IFAPME de Libramont.

Il aime se désigner comme un jardinier-altermondialiste.

La charte de l'Epicerie

Cette charte a comme objectif de répondre aux exigences du mouvement de la Transition et d’une approche permaculturale.

La priorité est donnée au circuit court, idéalement produire au village et vendre aux villageois dans un rayon de 3 à 5km. Nous allons également favoriser les producteurs locaux en privilégiant ceux qui sont le plus en accord avec notre charte.

Produire des légumes, fruits et viandes en respectant la charte Nature & Progrès, qui est bien plus exigeante que le label bio.

Concernant les produits qui viennent de loin, comme le café par exemple (car peu de ménages font l’impasse sur ce produit), notre réflexion s'articule autour de deux facteurs : comment est transportée cette marchandise et est-elle produite équitablement ? Notre volonté : prendre des parts de marché, même très modestes, aux grandes surfaces et reconsolider le tissu social des villages.

Et l’emballage dans tout ça ? Le moins possible et de préférence biodégradables. C’est pour ces raisons que nous proposons des aliments en vrac.

Ce projet se veut entièrement tourné vers une consommation responsable en rapport à notre jardin planétaire... Chaque produit proposé doit être précédé d’une réflexion approfondie. Ainsi tous les produits doivent avoir une histoire qui mérite d’être racontée ! C’est aussi pourquoi aucun produit ne prendra le chemin des déchets.

Avec de tels projets... la modernité fait son retour !